Poire-melon
Solanum muricatum
Un goût de poire et de melon
Passer aux informations produits
1 de 6
Des fruits bien juteux !

Le verger n’est pas seulement le foyer des très célèbres fruitiers comme le manguier, le pommier, les fraisiers ou encore les framboisiers. On y retrouve de plus en plus aussi la poire-melon qui est une plante arbustive connue aussi sous l’appellation de Pepino et de Morelle de Wallis. Ce fruitier, de nom latin Solanum muricatum, appartient à la famille des solanacées. Il est originaire d’Amérique du Sud. Il est assez rare, mais plaira certainement aux friands de fruits exotiques. La plante n’est pas très rustique et est donc très peu résistante au froid. Savez-vous que la poire-melon est une cousine des tomates et des aubergines. Ces légumes proviennent, eux aussi, des terres d’Amérique latine.

La poire-melon, pouvant atteindre jusqu’à 1 m de haut, s’habille de longues feuilles vert émeraude étroites, de forme allongée. Ses belles fleurs sont reconnaissables par leur silhouette étoilée de teinte blanche et violette et un pistil jaune d’or. Cet ensemble de couleurs fait l’unicité de cet arbuste. Quant à ses fruits, ils sont de forme ovale et revêtent de couleur jaune pâle avec des rayures pourpres. Bien que leur nom le laisse penser, les fruits de cette plante ne sont ni des poires ni des melons. Leur forme s’apparente un peu à celle des mini-pastèques ou encore des melons. Les conditions climatiques sont l’un des grands responsables de la bonne ou mauvaise qualité des poires-melons. En cas de mauvais temps, la récolte risque d’être peu alléchante d’un point de vue gustatif.

Pour créer un bel ensemble fruitier riche en couleurs, vous pouvez assortir votre poire-melon avec d’autres plantes. Le melon amer, appelé aussi pomme de merveille, se veut une belle idée d’association. Cette cucurbitacée, de nom scientifique Momordica charantia, tire ses origines d’Afrique. Elle est fort appréciée pour sa jolie floraison qui se déroule de juin à août. Elle se plaît dans les régions chaudes. Elle offre des fruits de forme allongée ou ronde, pouvant mesurer de 4 à 20 cm selon les variétés. Le melon amer, assez verruqueux, s’habille d’une attrayante teinte orange vive.

La poire-melon forme aussi un beau duo avec la pomme de Kangourou, dit Solanum laciniatum en latin. Cette dernière, qui provient de la Nouvelle-Zélande et d’Australie, arbore une superbe floraison bleue. L’arbuste présente un feuillage persistant. Il peut atteindre les 2 m de haut. Il produit des fruits orange de forme ovale. Sachez que les fruits de la pomme de Kangourou gardent une toxicité dangereuse s’ils ne sont pas bien mûrs. Donc attention ! Pour les déguster en toute sérénité, cuisinez-les.

Il convient de planter la poire-melon au printemps, en avril pour être plus précis. Attendez la fin des gelées printanières pour la cultiver. Puisque la qualité de ce fruitier dépend des conditions climatiques, il serait donc préférable de le planter en pot. Remplissez ainsi votre bac de terre de jardin riche en compost bien mûr. Assurez-vous que le sol de votre poire-melon soit meuble et frais. Prévoyez une distance d’environ 60 cm entre chaque plant. Une fois plantée, placez votre pot dans un coin exposé au soleil.

Pour bien grandir, le Solanum muricatum demande un apport régulier en eau, notamment en été. Il lui faut aussi un bon apport nutritif. Puisqu’il s’agit d’une plante assez gourmande, enrichissez donc son sol avec de l’engrais plusieurs fois par an. Pour maintenir la fraîcheur de votre terre, installez un paillage fait d’écorces de pin. Une petite taille est aussi conseillée pour supprimer les tiges supplémentaires. Cette opération vous permettra d’obtenir davantage de poires-melons. Au fur et à mesure que votre fruitier grandit, vous devrez impérativement installer des tuteurs pour soutenir les branches qui vont se plier sous le poids des fruits.

Attendez l’automne pour cueillir les délicieux et juteux fruits de votre poire-melon. Vous pouvez les conserver pendant plusieurs semaines dans un endroit frais.

Poire-melon Solanum muricatum

Poire-melon
Solanum muricatum
Un goût de poire et de melon
Prix habituel 8,49 €
Prix soldé 8,49 € Prix habituel 8,49 €
Taxes comprises.
En stock
Obtenez plus, payez moins
Économisez 5 %
Économisez 8 %
Économisez 10 %

Paiement sécurisé

Plus de 75 ans d'expertise

Avis clients vérifiés ★★★★☆

Un service client à votre écoute

Détails
Rusticité 0°C (zone 10a)
Culture possible en pot ou en bac
Période de plantation Février - Mai
Août - Septembre
Exposition: Lieu ensoleillé
Type de climats Climat tempéré
Plante à protéger du gel
Distance de plantation 50 - 60 cm
Fréquence d'arrosage Modéré
Hauteur à maturité 120 cm
Description

Des fruits bien juteux !


Le verger n’est pas seulement le foyer des très célèbres fruitiers comme le manguier, le pommier, les fraisiers ou encore les framboisiers. On y retrouve de plus en plus aussi la poire-melon qui est une plante arbustive connue aussi sous l’appellation de Pepino et de Morelle de Wallis. Ce fruitier, de nom latin Solanum muricatum, appartient à la famille des solanacées. Il est originaire d’Amérique du Sud. Il est assez rare, mais plaira certainement aux friands de fruits exotiques. La plante n’est pas très rustique et est donc très peu résistante au froid. Savez-vous que la poire-melon est une cousine des tomates et des aubergines. Ces légumes proviennent, eux aussi, des terres d’Amérique latine.

La poire-melon, pouvant atteindre jusqu’à 1 m de haut, s’habille de longues feuilles vert émeraude étroites, de forme allongée. Ses belles fleurs sont reconnaissables par leur silhouette étoilée de teinte blanche et violette et un pistil jaune d’or. Cet ensemble de couleurs fait l’unicité de cet arbuste. Quant à ses fruits, ils sont de forme ovale et revêtent de couleur jaune pâle avec des rayures pourpres. Bien que leur nom le laisse penser, les fruits de cette plante ne sont ni des poires ni des melons. Leur forme s’apparente un peu à celle des mini-pastèques ou encore des melons. Les conditions climatiques sont l’un des grands responsables de la bonne ou mauvaise qualité des poires-melons. En cas de mauvais temps, la récolte risque d’être peu alléchante d’un point de vue gustatif.

Pour créer un bel ensemble fruitier riche en couleurs, vous pouvez assortir votre poire-melon avec d’autres plantes. Le melon amer, appelé aussi pomme de merveille, se veut une belle idée d’association. Cette cucurbitacée, de nom scientifique Momordica charantia, tire ses origines d’Afrique. Elle est fort appréciée pour sa jolie floraison qui se déroule de juin à août. Elle se plaît dans les régions chaudes. Elle offre des fruits de forme allongée ou ronde, pouvant mesurer de 4 à 20 cm selon les variétés. Le melon amer, assez verruqueux, s’habille d’une attrayante teinte orange vive.

La poire-melon forme aussi un beau duo avec la pomme de Kangourou, dit Solanum laciniatum en latin. Cette dernière, qui provient de la Nouvelle-Zélande et d’Australie, arbore une superbe floraison bleue. L’arbuste présente un feuillage persistant. Il peut atteindre les 2 m de haut. Il produit des fruits orange de forme ovale. Sachez que les fruits de la pomme de Kangourou gardent une toxicité dangereuse s’ils ne sont pas bien mûrs. Donc attention ! Pour les déguster en toute sérénité, cuisinez-les.

Il convient de planter la poire-melon au printemps, en avril pour être plus précis. Attendez la fin des gelées printanières pour la cultiver. Puisque la qualité de ce fruitier dépend des conditions climatiques, il serait donc préférable de le planter en pot. Remplissez ainsi votre bac de terre de jardin riche en compost bien mûr. Assurez-vous que le sol de votre poire-melon soit meuble et frais. Prévoyez une distance d’environ 60 cm entre chaque plant. Une fois plantée, placez votre pot dans un coin exposé au soleil.

Pour bien grandir, le Solanum muricatum demande un apport régulier en eau, notamment en été. Il lui faut aussi un bon apport nutritif. Puisqu’il s’agit d’une plante assez gourmande, enrichissez donc son sol avec de l’engrais plusieurs fois par an. Pour maintenir la fraîcheur de votre terre, installez un paillage fait d’écorces de pin. Une petite taille est aussi conseillée pour supprimer les tiges supplémentaires. Cette opération vous permettra d’obtenir davantage de poires-melons. Au fur et à mesure que votre fruitier grandit, vous devrez impérativement installer des tuteurs pour soutenir les branches qui vont se plier sous le poids des fruits.

Attendez l’automne pour cueillir les délicieux et juteux fruits de votre poire-melon. Vous pouvez les conserver pendant plusieurs semaines dans un endroit frais.

Ref : 001762
Ref : 001762
Lire la suite >

Vous pourriez aimer aussi

Bakker Trusted Shop